1) En cette période de fin d’année…

Il est possible que vous n’ayez pas utilisé tous vos crédits de 2019. On nous demande parfois d’envoyer une facture mairie de toute urgence, en général on peut le faire sous 48 heures. Par contre, vous souhaitez peut-être avoir à votre disposition dès maintenant des outils que vous ne pourrez payer que sur vos crédits 2020, qui sont parfois débloqués assez tard. On peut vous les livrer dès maintenant, et attendre pour envoyer la facture après accord de la mairie, quand vous nous le direz, au cours de l’année 2020.

2) Projet en cours

Jean-Yves Le Heurte, du Finistère, nous a remis un fichier qu’il avait constitué pour sa classe, sur la construction de solides géométriques : cubes, pyramides, tétraèdres… La démarche présentée est intéressante, et pourrait donner lieu à la réalisation d’un outil. On a commencé à y travailler ; si quelqu’un a utilisé des fiches (ou autre support) dans ce registre, merci de nous contacter. D’autre part, quand nous aurons fait un premier jet, si quelqu’un souhaite participer à son expérimentation…
Et si on regarde certains manuels, il y a du travail… ☺

Sur ce sujet, un site vraiment génial :   https://www.mathcurve.com/polyedres/polyedres.shtml

3) Odilon dans les départements

De temps en temps, on nous invite à participer à un stage, une réunion importante, un salon. On aimerait bien, mais on ne peut vraiment pas s’y rendre : le fonctionnement d’Odilon au quotidien, ça fait beaucoup. On se limite donc au salon de Paris, chaque année, et au congrès.

Par contre, des copains acceptent souvent de nous « représenter », par exemple en tenant un stand (aux stages de Belleville-sur-Saône, en octobre, c’était le cas). D’autres départements nous demandent des catalogues, et/ou des exemplaires des Odidocs les plus demandés, qui permettent d’offrir des réponses aux questions de nouveaux arrivants.

4) La gestion d’Odilon

Travailler pour Odilon, ça prend beaucoup de temps, mais on est heureux de le faire, le sentiment d’être utiles, sans doute. Par contre, parfois, on râle…

Un  problème bien pénible : l’obligation de multiples rappels concernant des factures impayées, pour différentes raisons : commandes téléphoniques qu’on envoie en urgence, pour faire plaisir, mais dont le chèque promis n’arrive pas (ah, la procrastination !), administrations dont on nous a donné une mauvaise adresse, ou suivi qui ne se fait pas… bien excusable, tout ça, mais très chronophage.

Bon, c’était une petite minute de grogne, mais les échanges entre nous et avec tous les collègues sont tellement agréables qu’on oublie vite…

 

5) Une bonne nouvelle pour les collègues qui travaillent à Paris

La mairie de Paris a changé de fournisseur, un certain nombre de problèmes qu’on avait vont peut-être s’atténuer.

Par contre le logiciel qui permet de faire les commandes (en janvier je crois) est toujours aussi mal fichu, les différents produits étant très difficiles à trouver.

Une aide possible : sur notre site, à la page NOS CONDITIONS DE VENTE, on a mis la liste des ISBN de nos produits. Cela peut peut-être aider.

 

6) Une bonne nouvelle pour les collègues qui travaillent à Marseille

La mairie de Marseille a intégré les productions d’Odilon à son catalogue (merci Pierre Sallard !)

Vous pouvez donc commander nos outils sur crédits administratifs, via le fournisseur agréé, la Librairie et Papeterie de l’Enseignement.

7) Pour ceux qui essaient de pratiquer dans leur classe une pédagogie mieux adaptée à la diversité de leurs élèves

et qui se posent des questions

Vous connaissez ce site : https://padlet.com/se_lancer_en_pedagogie_freinet/1 ?

On y trouve toutes sortes de réponses, sur l’aménagement de la classe, les ateliers, le travail individuel, l’expression, le journal scolaire… une mine !

Merci, Daniel !

 

8) Courrier reçu, à propos des P’tits dicos

… une dernière chose, pour les P’tits dicos, avec les élèves d’Ulis, un truc qui marche bien, je le fais en rituel deux matins par semaine, c’est moi qui amorce la phrase pour certains.

Par exemple, « Lundi, j’ai mangé … » Ils doivent compléter par un mot du P’tit dico, et après je les lis. On a bien rigolé quelquefois.                     Nicolas Monchand

 

Coopéractivement vôtres…

Pour Odilon : Jacky Varenne